Once upon a time l’histoire du petit Lurker qui après avoir participé à la rédaction de plusieurs articles et autres blogs se perdit dans les méandres sombres et sordides de l’Internet francophone. Les mois passèrent sans qu’il ne se manifeste. Ses blogs morts-nés pourrissaient lentement dans l’indifférence de leur créateur dévoré par un léger complexe d’infériorité doublé d’une absence totale d’humilité. Rageant dans le noir de sa chambre entouré de ses tours de mangas le vieil hikikomori qui n’a pas vu la lumière du jour depuis trois semaines décide sur un coup de tête de se rendre dans son cinéma de quartier pour y découvrir Dragon balle evoluchionne.