Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Nyoro~n

vendredi 24 décembre 2010

Le robot, le rêve

Il y a quelques mois, un projet dingue germa dans l'esprit de l'ex dictateur autocontesté du nyoziland : celui de faire blogger une bande de flemasses sur du Gundam. Les fêtes de fin d'année approchant, Gundam 0080, s'imposait de lui même, puisque l'action se déroule justement pendant cette longue semaine de procrastination qui précède Noël. Après que le FlemmeFenril ait ouvert la danse, c'est à mon tour de contribuer à ce petit miracle de Noël.

Le sieur avait longtemps nourri une aversion profonde envers la franchise Gundam, avant d'être converti par le maître et le disciple (ou vice-versa), à tel point de pousser des cris de fangirls devant le personnage le plus charismatique de l'UC, les manches découvertes, et portant des lunettes de directeur de film porno des années 80 (sic).

Je fus cependant moins étonné de le voir choisir cette série d'OVA qui propose une vision très atypique comparée aux autres séries Gundam.

En effet, là où la plupart des autres Gundam mettent en scène un jeune premier, naïf, se trouvant être comme par miracle un pilote d'exception au bout de quelques épisodes, et sur lequel repose assez vite le poids des responsabilités qui vont avec; là, au contraire, point de héros, point de Newtype, point de Kira Jesus Yamato. Nous n'assisterons ni à la naissance du Sauveur, ni à ses actions, mais plutôt à leurs conséquences très lointaines.

Ici il est important de comprendre le terme ''héros''. Le terme est ici emprunté à la mythologie gréco-romaine, où un héros et un demi dieu, une personne née d'un parent humain et d'un parent divin. Il s'agit à ce titre d'une personne aux capacités extraordinaires et qui accomplit assez vite des exploits. Gundam 0080, ici, ne propose aucun exploit, bien au contraire.

Le sieur Tetho expliquerait mieux que moi comment ces OVA s'inscrivent dans la chronologie Gundam, cependant, je me permet de résumer vite fait le contexte. Ces OVA sont dans la continuité de la première série Gundam (Gundam 0079) et en fait se déroulent sur la fin de cette dernière, alors que la guerre entre la Fédération et Zeon touche à sa fin. Cependant, la scène est excentrée par rapport aux tribulations des héros, et a lieu dans une lointaine colonie, un terrain neutre où la guerre n'a que quelques répercussions économiques et politiques.

Dans ce cadre, on ne va pas parler de héros, au mieux de protagonistes. En particulier, nous allons surtout parler d'un protagoniste : Alfred Izuruha, un gamin comme les autres, loin encore de la période torturée de l'adolescence où un héros est capable de piloter un mecha et fait ses preuves au combat. Ici, rien de particulier ne pourrait le qualifier en tant que protagoniste si ce ne sont la teneur et la quantité de ses rêves. Parce qu'en effet, plus qu'un anime de Gundam, Gundam 0080 est un anime qui traite de la manière dont les aspirations de ce jeune garçon sont confrontées à la réalité alors qu'il est obligé de mûrir

Lire la suite...

dimanche 19 octobre 2008

Animes de la saison d'automne 2008

Eh oui, je l'ai fait avant coindeflemme, avant f[...]fenril, avant NiKi, et avant nyoro : un panorama des animes de cette saison.

Je ne vous fournirai pas un synopsis de chaque série, si vous en voulez un, je vous ai mis un lien vers Anime News Network qui s'en charge mieux que moi. Si vous ne parlez pas anglais, je m'en fous. Et il se peut qu'il y ait bientôt des mises à jour.

Lire la suite...